L'immobilier à Paris 12ème
25 mar

Que devez-vous vérifier avant d’acheter un deux pièces dans le 12e ?

Clef Achat

Après une année record en 2016, le marché immobilier reste très dynamique en ce premier trimestre, toujours porté par le niveau des taux de crédit. Alors qu’on craignait que la remontée des taux bloque le marché, l’annonce de la fin de la baisse a, au contraire, entraîné un sursaut de demandes fin 2016, poussant les attentistes à passer à l’acte afin de profiter des taux bas. Vous souhaitez acheter un appartement de deux pièces dans le 12e arrondissement de Paris ? C’est l’occasion de profiter des excellentes conditions de crédit, donc de faire une bonne affaire, à condition de ne pas acheter n’importe quoi ! Alors quels sont les points à vérifier lors de l’acquisition d’un deux pièces dans le 12e à Paris ?

Il est impératif d’acheter un appartement bien placé
Pourquoi ? Pour votre confort et pour la revente. Un appartement mal situé se revend moins bien. Avant de vous décider, faites le tour du quartier et analysez tout : commerces, transport, équipements sportifs … Vérifiez également que l’on peut se garer dans le quartier et que celui-ci bénéficie d’espaces verts. Étudiez également les plans d’urbanisme du quartier (projets immobiliers). Pour cela, rendez-vous en mairie !

Faites plutôt deux fois qu’une le tour de l’appartement
Si s’attarder sur la distribution des pièces, la luminosité et le vis-à-vis tombe sous le sens, il y a d’autres points à passer en revue lorsqu’on souhaite acheter un appartement de deux pièces dans le 12e à Paris. Scrutez l’état des murs, les plafonds, les sanitaires… S’il y a des infiltrations, par exemple, cela peut signifier qu’il y a une fuite d’eau quelque part, qu’un problème d’étanchéité existe… Dans le 12e, question de bon sens, mieux vaut acheter un appartement avec un parking ou vous assurer qu’il en existe à louer à proximité !

Les charges de copropriété et les travaux
Pour faire le point sur les charges de copropriété, contactez le syndic. Ainsi, vous aurez accès aux comptes rendus des dernières Assemblées Générales. Soyez vigilant sur les travaux votés. Assurez-vous qu’ils ne seront pas à votre charge ou faites établir le montant de votre quote-part afin d’en tenir compte dans votre budget et de ne pas avoir de mauvaise surprise.

O.D. / Bazikpress © pict rider

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée